Laure Manaudou une championne

forum sur Laure Manaudou
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Laure Manaudou et son coach

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Laure Manaudou et son coach   Mar 10 Oct - 19:10

Article que vous pouvez trouver sir le site:
http://www.lesechos.fr/info/metiers/4480136.htm

Laure Manaudou : « Mon coach et moi »
[ 09/10/06 ]
« Depuis l'âge de cinq ans, j'ai eu trois coachs, en comptant celui qui m'a appris à nager. Le plus connu est Philippe Lucas. Cela fait cinq ans que je m'entraîne avec lui. Tout le monde dit qu'il est dur, mais il faut le connaître, parce qu'il est super gentil. Sauf à l'entraînement bien sûr. J'aime nager. Je fais tout pour atteindre les meilleurs résultats. Je nage en moyenne 15 à 16 kilomètres tous les jours, soit cinq heures dans la piscine, plus une heure de fitness.

Le matin quand je me lève, parfois je n'ai pas envie de m'entraîner. Mais je le fais quand même. Parce que Philippe est très strict sur les horaires, mais aussi parce que j'appartiens à un groupe de nageuses et que je me dois de respecter la dynamique du groupe. J'ai vécu à Melun trois ans chez Philippe. Je le considère comme mon second père. Je suis la marraine de son fils. Pourtant, quand je suis dans le bassin, il y a une distance entre nous. Je ne suis pas traité différemment des autres filles qu'il entraîne. Philippe ne nous écoute pas trop. Il a raison. Quand je m'entraîne, je ne veux pas savoir à l'avance quel est le programme, sinon cela pourrait me décourager. C'est pour cela que mon entraîneur n'a jamais inscrit le détail des séances sur une feuille ou un panneau. Il dit ce qu'il veut que l'on fasse et on le fait.

Ce qui compte, pourtant, ce sont ses encouragements, plus que ses conseils techniques. Son apport est surtout moral. C'est le plus important pour moi. A Ambérieu-en-Bugey, dans mon premier club, j'ai eu un entraîneur qui disait toujours que ce que je faisais était nul. Même quand je réalisais un bon temps. Cela m'a découragée. J'ai arrêté la natation pendant un an. Aux derniers championnats d'Europe à Budapest, j'ai raté ma première course. Philippe a su me soutenir à ce moment. J'ai gagné ensuite quatre titres et sept médailles au total, plus un record du monde.

Eviter les regrets

Au final, je fais quand même ce qu'il me plaît. Notamment en compétition. Philippe me dit ce qui est bien pour moi, mais c'est moi qui décide. En août, à Budapest, j'ai choisi de courir le plus de courses possible, alors que mon coach n'était pas forcément d'accord. Lorsque je sens bien les choses, j'ai toujours envie d'essayer. Si cela ne marche pas, je me dis que j'ai quand même tenté. Je ne veux pas avoir de regrets.

Depuis que j'ai des résultats et que je suis connue, j'ai d'autres activités. J'ai des partenaires économiques avec lesquels je construis une histoire dans le temps, surtout dans la perspective des JO de Pékin en 2008. J'ai notamment eu la chance de pouvoir créer mes propres lignes de maillots de bain avec Arena et de sacs avec Lancel. Les négociations avec les sponsors, l'univers de l'entreprise : je n'ai pas l'habitude et, franchement, je n'ai pas vraiment le temps de connaître. Je fais confiance à mon avocat, maître Didier Poulmaire. Il tient exactement compte de ce que je veux. Je suis très timide et bien s'exprimer en public n'est pas une chose évidente pour moi. Après les jeux Olympiques d'Athènes, on m'avait proposé de me faire coacher dans ce domaine. Mais je n'ai pas eu le temps et j'ai dû apprendre sur le tas. La pratique est souvent une bonne école de formation. Aujourd'hui, les choses se passent plutôt bien. Il faut juste savoir me mettre à l'aise. Pour les séances photo avec Lancel ou Arena, si le photographe, la maquilleuse ou l'habilleuse sont sympas, il n'y a pas de problème, même si je n'ai jamais appris à poser.

Ma carrière sportive est encore loin d'être terminée, mais je pense parfois à ma reconversion. Je voudrais travailler avec les animaux ou les enfants [Laure Manaudou a créé l'association « LM La Vie » qui aide les enfants malades à réaliser leurs rêves, NDLR]. Là, il faudra que j'apprenne vraiment. J'aurai sans doute besoin d'un autre genre de coach.»

LAURE MANAUDOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lorma.positifforum.com
manon ze papilloneuze

avatar

Nombre de messages : 239
Age : 25
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Laure Manaudou et son coach   Mer 11 Oct - 15:55

Merci pour cet article qui prouve qu'il faut bien ecouter son coach et bien tenir conmpte de ses conseils Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Laure Manaudou et son coach
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Championnats d'Europe à Eindhoven
» Joggy Coach
» Revue Cyclo Coach : pas mal du tout !
» Progression avec coach Charlie
» Le coach Skelin coupé à Pepinster!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laure Manaudou une championne :: Laure Manaudou :: Presse-
Sauter vers: