Laure Manaudou une championne

forum sur Laure Manaudou
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Manaudou: mode d'emploi

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Manaudou: mode d'emploi   Lun 14 Aoû - 0:09

Le Nouvel Observateur

Semaine du jeudi 10 août 2006 - n°2179 - Notre époque

Manaudou mode d'emploi

Ce qui fait gagner Laure

L'ancien sprinter Stéphane Caron analyse les points forts de la nouvelle star de la natation française, quatre fois championne d'Europe à Budapest

Médaillé de bronze sur 100 m nage libre aux JO de Séoul et à Barcelone, médaille d'argent sur la même distance en 1986 aux championnats du monde, Stéphane Caron, en 1985, a précédé Laure Manaudou sur la plus haute marche du podium européen. « Le Nouvel Obs » lui a demandé d'analyser la technique de la jeune prodige de la natation française.
« Laure Manaudou n'est pas une styliste, un exemple de pureté technique, ni une artiste de la natation comme l'était le Russe Alexander Popov. D'ailleurs elle est moins à l'aise sur le papillon et la brasse, les deux nages les plus techniques. Elle utilise une technique assez simple, avec un très bon rythme de bras. Mais elle fait la différence grâce à sa puissance et à son efficacité. Pendant le 200 m de Budapest, la différence de style avec ses deux principales adversaires était frappante. Les deux autres nageuses utilisent un battement de jambes très puissant et rapide, caractéristique des sprinters qui recherchent un gain de propulsion. Laure se sert de ses jambes uniquement pour garder un bon équilibre dans l'eau, pas pour avancer. A mon époque, j'étais un des nageurs les plus faibles des jambes et pourtant je m'en servais plus qu'elle. C'est dire !
« Sa technique est parfaitement adaptée au demi-fond. Elle l'a développée au prix d'un très gros travail d'endurance. Mais si elle veut descendre sur 100 m, il lui faudra changer. Le sprint et le demi-fond sont des disciplines très différentes. Formée au demi-fond, Laure nage en cadence, elle n'a pas appris à changer de rythme. En sprint, après le virage il faut relancer la machine. Elle a encore du mal à le faire. Elle devra apprendre. Pourra-t-elle en même temps conserver ses qualités actuelles ? Difficile de trancher. L'Australien Ian Thorpe, intouchable sur 200 et 400 m, l'est moins sur 100 m. Chez les femmes, depuis l'Australienne Dawn Fraser, trois fois championne olympique dans les années 1960, aucune nageuse n'a été capable d'aligner les victoires du 100 m au 800 m.
« A mes yeux, le plus impressionnant chez Laure Manaudou, ce n'est pas la technique, mais le mental. A l'entraînement, elle avale jusqu'à 20 kilomètres de bassin par jour. Même chez les hommes, peu de nageurs sont capables de supporter de telles charges de travail. Ce n'était pas mon cas. L'extraordinaire endurance qu'elle a acquise ainsi lui permet d'enchaîner les courses. Comme tout le monde, je reste pantois devant son extraordinaire capacité à passer d'une finale à une autre. En compétition aussi elle fait preuve d'un mental hors du commun. Elle n'a peur de rien. Elle n'a pas la main qui tremble. Elle monte sur le plot pour bouffer les autres. Sur ce plan, elle est au niveau des meilleurs champions mondiaux, tous sports confondus. »

Vingt ans, treize titres
Née le 9 octobre 1986 à Villeurbanne (Rhône), l'élève de Philippe Lucas possède d'ores et déjà l'un des plus beaux palmarès de toute l'histoire du sport français, avec treize victoires internationales.
Championne olympique sur 400 m nage libre (2004) et championne du monde sur la même distance (2005), Laure Manaudou a été sept fois championne d'Europe. Quatre fois en 2006 : 400 m et 800 m, 200 m quatre nages et 200 m dos. Trois fois en 2004 : 400 m, 100 m dos et 4 x 100 m quatre nages. Ajoutons trois titres de championne d'Europe en petit bassin (2005) et un titre de championne d'Europe junior (2002). Passons sur ses dix médailles d'argent ou de bronze en compétitions internationales (dont une de chaque métal aux JO d'Athènes)...
34 fois championne de France en individuel (dont 11 en petit bassin), elle détient actuellement le record du monde du 400 m nage libre (4'02''13, ce 5 août à Budapest) et le record d'Europe du 800 m (8'19''29, ce 2 août), ainsi que les records du monde en petit bassin des 400 m, 800 m et 1 500 m nage libre. Elle est en outre détentrice de neuf records de France.

Jean-Jacques Chiquelin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lorma.positifforum.com
 
Manaudou: mode d'emploi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Selle western, mode d'emploi
» Coucher: mode d'emploi
» Débuter en Singlespeed mode d'emploi
» Longues rênes: mode d'emploi
» Typage ADN : mode d'emploi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laure Manaudou une championne :: Laure Manaudou :: Presse-
Sauter vers: