Laure Manaudou une championne

forum sur Laure Manaudou
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 articles sur Berlin

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: articles sur Berlin   Dim 18 Nov - 14:41

Poster dans cette partie les articles parlant de la competition de Berlin. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lorma.positifforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: articles sur Berlin   Dim 18 Nov - 14:41

Manaudou bat le record d'Europe du 200 m nage libre en petit bassin

BERLIN (AFP) — Laure Manaudou a répondu de la plus belle des manières à toutes les inquiétudes, en s'adjugeant contre toute attente le record d'Europe du 200 m nage libre pour sa course de rentrée, lors de l'étape de Coupe du monde en petit bassin disputée samedi à Berlin.

Sous la houlette de son frère Nicolas depuis fin août, la championne olympique a été au-delà de ce qu'on attendait d'elle pour une épreuve de reprise après trois mois sans compétitions et une nouvelle façon de s'entraîner.

Après un bon temps en série et une course plutôt bien gérée, la Française est montée en puissance en finale pour battre le record d'Europe en 1 min 53 sec 48/100, à seulement 19/100 du record du monde. Une belle performance pour une remise en jambes, avec en prime la satisfaction du devoir accompli.

"J'étais bien aux échauffements. Au vu des temps que j'ai réalisés ce matin en faisant des bonnes coulées comme je l'ai bien travaillé, je ne pouvais faire qu'un bon temps. Mais c'était quand même une surprise", a déclaré Manaudou qui a aussi nagé pour son frère.

"Je suis venue pour me rassurer et voir où j'en étais, mais aussi pour montrer aux gens qui ne croyaient pas en Nico qu'il était capable de me faire nager vite. C'est aussi une récompense pour lui", a poursuivi Manaudou, détendue et souriante.

Pas de stress

Libérée de tout stress, la Française, sacrée aux Mondiaux-2007 en grand bassin sur le 200 m nage libre dont elle détient le record du monde (1:55.52), n'a laissé aucune chance à sa rivale, l'Italienne Federica Pellegrini, arrivée troisième.

A Berlin, Manaudou a appliqué avec succès les nouvelles consignes de son frère, tout jeune entraîneur de 22 ans.

"Je m'attendais à ce qu'elle fasse un bon temps mais de là à être à 19/100 du record du monde, quand même pas ! J'ai changé les départs décalés car elle perdait du temps là-dessus. Là, elle gagne 1/10 à chaque fois", a expliqué Nicolas.

Encore un peu en deçà en musculation, Laure Manaudou a montré un manque de puissance sur la toute fin de course, une faiblesse qui devrait très vite être corrigée.

"C'est le début de la saison et je fais déjà 1 minute 53. Je ne sais pas si je vais faire mieux aux Championnats d'Europe mais je vais arriver plus confiante", a résumé la triple championne du monde.

La Française a également enlevé le 200 m 4 nages, qu'elle pratique peu et pour lequel elle a réalisé un bon temps (2:09.27), à 7/100 de son record de France.

Dimanche, Manaudou disputera le 100 m nage libre, un sprint dont elle est peu coutumière et qu'il lui tarde de nager. "Ce n'est pas trop mon truc mais j'ai changé pas mal de choses à l'entraînement. On verra ce que ça peut donner", a conclu la Française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lorma.positifforum.com
manon ze papilloneuze

avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: articles sur Berlin   Lun 19 Nov - 20:40

Et elle était pas censé battre de record Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: articles sur Berlin   Mar 20 Nov - 20:15

Manaudou, au nom du frère

Après plusieurs mois de chaos, Laure Manaudou a retrouvé la sérénité et a réussi sa rentrée en Coupe du monde à Berlin. Grâce aux bienfaits de Nicolas, son entraîneur et son grand frère.

Adepte de la technique, Nicolas a pu voir déjà les bénéfices de son travail, engagé il y a seulement deux mois et demi, et qui repose avant tout sur une relation de confiance entre lui et la nageuse.

Comme des jumeaux

Laure n'a cessé de le répéter avant de venir à Berlin et durant la compétition: c'est aussi pour Nicolas qu'elle nage. Ils sont nés le même jour, un 9 octobre, mais à un an d'intervalle. Un peu comme des jumeaux, en quelque sorte. Tous deux se ressemblent d'ailleurs: caractère bien trempé et volonté affirmée.

«On n'est pas différent. On sait ce qu'on veut et on a tous les deux un très fort tempérament», explique Nicolas qui ne note qu'une différence, dans le bassin: «elle avait la motivation pour aller plus loin. Moi, je ne l'ai pas eue.»

Une vocation

Initié très tôt à la natation comme sa sœur, Nicolas n'a pas résisté à l'eau. Il a préféré passer son diplôme d'entraîneur pour échapper aux études qui l'ennuyaient. Mais il a été vite piqué au jeu et a découvert sa vocation.

Diplômé en mai 2005, il a pris en charge le club d'Ambérieu-en-Bugey (Ain), dont son père, Jean-Luc, est président.

Et puis Laure est revenue dans la structure familiale après avoir rompu avec son mentor Philippe Lucas, puis le club italien de LaPresse Nuoto où elle s'était aventurée avant d'en partir avec fracas.
«Elle a voulu arrêter la natation avec toutes ces histoires qui lui sont tombées dessus. A un moment, elle était mal, très mal», raconte le grand frère, qui a pensé d'abord au bien-être de sa petite sœur.

«Qu'elle aille bien dans sa tête»

«Mon but quand je l'ai reprise c'était qu'elle aille bien dans sa tête. Je ne pense pas qu'à son futur de nageuse. Dans un, deux, trois ou cinq ans, elle arrêtera de nager. Elle aura 25 ans. Après elle aura encore soixante ans à vivre et se taper soixante ans derrière en étant pas bien dans sa tête, ce n'est pas possible», poursuit-il.

Nicolas, 22 ans, a pris très à cœur on rôle de grand frère, comme il l'a toujours fait, y compris avec le petit dernier de la fratrie, Florent, qu'il a mené cette année au titre de champion de France cadets (50m libre).
«C'est ma soeur. J'ai toujours voulu que mon frère et ma soeur soient heureux. Quand je l'ai reprise, c'était vraiment pour faire quelque chose qui arrive à la remotiver pour qu'elle soit heureuse, qu'elle finisse sa carrière heureuse.»

Quelques coups de gueule

Nicolas et Laure s'accordent bien. Ils passent aisément de la relation entraîneur-nageur, où quelques «coups de gueule» fusent, à celle de frère et sœur.
A la réputation très dure avec ses nageurs malgré son jeune âge et sa jeune expérience, Nicolas sait se faire respecter. «Je sais ce que je veux. Je suis dur avec moi et mes nageurs. Là (à Berlin), si Laure n'avait pas fait ce que j'attendais, au retour, il y aurait eu un sacré coup de gueule. Ce n'est pas parce que c'est Manaudou qu'il ne faut rien dire», assure-t-il dans un sourire avant de rappeler avec fermeté: «On entraîne pas la championne communale.»
M. BRANDT / AFP ¦ Laure Manaudou (à g.) au côté de son frère Nicolas, ce week-end à Berlin.



G.B. avec AFP


20Minutes.fr, éditions du 19/11/2007 - 09h58
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lorma.positifforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: articles sur Berlin   Mar 20 Nov - 20:16

Natation – Manaudou réussit son parcours berlinois.-Laure Manaudou a rassuré tout le monde ce week-end, en décrochant un nouveau record d’Europe du 200m, et en remportant le 100m 4 nages, alors qu’elle revenait de trois mois sans compétition. Malgré les critiques, la Française s’est entraînée depuis le début de l’été avec son jeune frère, Nicolas, âgé de seulement 22 ans. Et cela semble payer : elle a remporté le 200m nage libre, en battant le record d’Europe avec un temps de 1'53"48, avant de gagner le 100m 4 nages avec un record personnel de 1'01"12. Pourtant moins performante sur les petites distances, elle s’est aussi essayée au 100m nage libre, où, malgré sa 6e position, elle a amélioré son record personnel, avec 53"88. A un an des Jeux Olympiques de Pékin, cette remontée en puissance est de bon augure pour le camp français. V.C. (www.lepetitjournal.com) mardi 20 novembre 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lorma.positifforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: articles sur Berlin   Mar 20 Nov - 20:16

« Beaucoup de faux culs »La rédaction - Loïc Briley - RMC.fr, le 20/11/2007
Si Laure Manaudou était attendue au tournant le week-end dernier pour sa rentrée, Nicolas, son frère et entraîneur, l’était tout autant.
Nicolas Manaudou, les personnes qui ont douté de vos compétences ont reçu un message fort le week-end dernier…
Ca ferme un peu la gueule à tous ceux qui m’ont critiqué. Il y a beaucoup de faux culs dans ce milieu. Ils me soutenaient par devant mais ils me cassaient par derrière. Je ne vais pas le cacher, c’est une satisfaction de montrer à tout le monde qu’ils se sont trompés. Si ça les amuse de me critiquer ou de dire que je ne suis pas compétent, il n’y a aucun souci. Je sais simplement qu’il y a eu de bons résultats le week-end dernier.

Votre sœur a réalisé de gros progrès techniques. Ce travail, c’est aujourd’hui votre priorité ?
Je ne suis pas un entraîneur qui demande à ses nageurs de nager vite et longtemps. Je préfère privilégier la qualité à la quantité. Laure nage beaucoup moins qu’avant à l’entraînement. Elle est passée de 18 km à 13 km par jour. Philippe Lucas avait préféré axer son travail sur la quantité. C’est son choix. Maintenant, l’avenir nous dira si nous sommes partis dans la bonne direction.

Dans quels secteurs a-t-elle le plus progressé ?
J’ai décidé de mettre en place un gros travail technique sur les parties nagées et non nagées. Cela concerne donc les coulées, les reprises de nage. Laure a très bien assimilé les coulées. Concernant les départs, je ne suis pas un partisan des départs pieds décalés. J’avais donc demandé à Laure de partir pieds joints pour cette compétition. Ca s’est avéré très positif puisqu’elle gagne un dixième.

Qu’est-ce qui vous pousse à aligner Laure sur les courtes distances ?
Mon but est qu’elle prenne une bonne vitesse pure pour réaliser de bons 200 et 400 m. On peut voir qu’on a effectué du bon boulot à l’entraînement sur 100 m. Elle vient de gagner 1’’5 sur cette distance en un an. Elle nage aujourd’hui en 53’’3 alors qu’elle était aux alentours des 55’’8 l’année dernière.

Que doit attendre de son premier 400 m, à la fin de la semaine, à Montpellier ?
Il ne faut pas que les gens s’attendent à ce que Laure batte un record ou qu’elle nage en 4’02’’. On s’est rassuré ce week-end mais nous nous ne sommes pas là pour faire plaisir aux gens. Laure travaille pour être prête en août 2008. Cette sortie à Montpellier est un entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lorma.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: articles sur Berlin   

Revenir en haut Aller en bas
 
articles sur Berlin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Articles de Journaux sur la GR
» Articles de Polo !
» Site internet vente articles de pêche
» Articles de Presse PBP
» Berlin-Copenhague

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laure Manaudou une championne :: Laure Manaudou :: Presse-
Sauter vers: